atout coeur echo la force onésienne

Blog

L'actualité


ECHO : pour les intérêts des Onésiens !

2020-02-11

Divers projets de densification fleurissent à Onex, et inquiètent beaucoup la population.

Dans la Cité-Nouvelle le projet dit «Moraines du Rhône» prévoit la construction de 4 immeubles dont un d’au moins 15 étages et une école sur une ancienne décharge encore active. Les jardins familiaux seront détruits.

D’autres projets de densification sont aussi prévus dans les quartiers de Cressy, de la campagne Borgeaud (zones réservées) et des Ormeaux, sans oublier les Plans Localisés de Quartier (PLQ) déjà en cours ou en force (Nant-de-Cuard et Pré-Longet). Nos édiles ont visiblement foison d’idées pour répondre à la demande du Président du Conseil d’Etat écologiste Antonio Hodgers de densifier des zones déjà surdensifiées comme Onex.

Est-ce vraiment bon pour Onex ? L’ECHO en doute très fortement.

En effet, Onex, qui est déjà un très bon élève en matière de densification, a besoin d’espace plus que de béton. Le bien-vivre de ses habitants en dépend.

On nous promet que la flore détruite sera replantée, mais ce que verront pousser les habitants de la Cité-Nouvelle, ce sont surtout des immeubles ! Si jamais la flore devait être replantée ce serait ailleurs, ce qui ne profiterait guère aux habitants (cf quartier des Mouille-Pré-Longet de l’autre côté de la route de Chancy).

En plus de 4 immeubles sous leurs fenêtres, ces habitants devront faire face à l’inévitable augmentation du trafic qui va avec, le tout dans une Cité déjà saturée. Au lieu d’apporter des solutions au trafic, ces projets aggravent le problème : le tout, sans solution probante. Et quid des places de parcs (extérieures ou sous-sol) qui font déjà cruellement défaut ?

Sur le coteau sud et la Dode, le problème est plus sérieux encore. Premièrement la destruction de maisons pour construire des immeubles entrainera l’obligation de créer des routes pour permettre aux nouveaux habitants d’aller chez eux. Et quid encore une fois, des infrastructures d’utilité publique qui n’ont pas été prévues dans ce quartier pour autant d’habitants ? Nous n’osons même pas imaginer à quoi va ressembler la circulation dans ces nouveaux quartiers aux heures de pointe dans une Onex déjà complètement saturée. Pour ça non plus, nous avons reçu aucune projection ni même embryon de solution.

Bien sûr nous comprenons la volonté du Canton de construire des logements mais eu égard au développement récent de notre Ville d’Onex et sa cité-dortoir, nous devons refuser en l’état cette augmentation massive (on parle de plusieurs milliers d’habitants au total) qui nous est promise pour ces prochaines années.


Nathalie Keller, Présidente
Didier van Leemput, Vice-Président



1.jpg