atout coeur echo la force onésienne

Articles


Newsletter octobre 2021

2021-10-24

Retour sur le Conseil municipal de SEPTEMBRE 2021

- Adaptation du giratoire entre Grandes-Communes et Gros-Chêne - Réfection de 146'000 CHF
Les nouveaux modèles écologiques des tpg nécessitent une adaptation de ce giratoire. Cependant, la planification du projet a été très mauvaise, car les délais nous ont forcé à voter une clause d’urgence, qui sape le délai référendaire et donc un peu notre fonctionnement démocratique.
Nous avons tout de même voté oui par dépit, le réaménagement étant justifié.

- Mise à jour des chambres de la station de pompage du Vieux-Moulin – Réfection de 31'000 CHF
Ce crédit est demandé par les SIG car un souci technique survenait régulièrement à la station de pompage. Nous l’avons accepté sans autre. De plus, il ne s’agit que d’une avance de la commune, les frais seront remboursés par le Fonds intercommunal d’assainissement.

- Réaménagement des Chemins Gustave-Rochette et Vieux-chemin-d ’Onex – Étude de 74'000 CHF
Cette étude est demandée pour un réaménagement de ces chemins qui aille en faveur d’une meilleure arborisation et d’une meilleure gestion des eaux de pluie… L’objectif n’est pas tout à fait clair pour nous, malgré nos questions, et le coût de l’étude nous paraît démesuré pour 2 chemins, nous nous sommes abstenus et le projet a été accepté.

- Motion pour l’acquisition de panneaux d’affichages publics LED
Nous étions déjà contre les panneaux d’affichages LED en mars, cela n’a pas changé après la commission de mai. Heureusement, nous avons pu modifier le projet, enlever la notion d’éclairage lumineux et orienter la motion pour une recherche plus vaste de l’amélioration de la communication communale. Nous avons donc accepté la motion modifiée avec succès.

- Motion transformée en délibération, solidarité avec la population afghane – Don de 20'000 CHF
Ce projet humanitaire pose deux problèmes éthiques centraux pour nous. Premièrement, il est tout à fait arbitraire de faire un don humanitaire suite à une actualité, certes terrible, mais qui n’est en rien unique dans le monde. Pourquoi faire un don pour les femmes afghanes et pas pour l’explosion au Liban, les incendies de cet été. Un don a-t-il été fait aux populations à chacun des nombreux régimes dictatoriaux de ces 50 dernières années ?
Deuxièmement, ce don est tout à fait émotionnel, si nous souhaitions faire des dons humanitaires, ce dont nous avons le droit, il faudrait alors le faire de façon récurrente et étudier les diverses possibilités chaque année pour faire un choix rationnel.
Nous avons donc proposé d’aller en commission pour étudier la possibilité de créer un fond humanitaire annuel du Conseil municipal, mais cette proposition a été refusée. Nous avons donc voté non au projet, mais il a tout de même été accepté.


David MOSCHELLA
Conseiller municipal et secrétaire de l’ECHO



Focus sur la piste cyclable sur la route de Chancy, devant nos commerces.
Comme vous le savez, la problématique de la piste cyclable ou de la non piste cyclable entre la place des Deux-Églises et la rue de l’Auberge, n’est pas satisfaisante. En effet, suite à la venue du tram et au remaniement des pistes cyclables, les urbanistes ont pensé faire partager le trottoir devant les commerces entre cyclistes et piétons. Il a été constaté assez rapidement que cela engendrait des conflits réguliers entre piétons et cyclistes et un sentiment d’insécurité pour bon nombre de citoyens comme les ainés, les personnes malvoyantes, les personnes avec des enfants. Du bricolage a bien été entrepris, mais sans solution satisfaisante. Il reste donc 3 options :
- Renvoyer les cyclistes sur la route de Chancy, sur un tronçon saturé aux heures de pointes
- Supprimer environ 8 places de parcs et 5 arbres, afin de dégager le chemin pour une piste cyclable
- Ou alors, faire effectuer un petit détour aux cyclistes d’environ 140 mètres en les détournant derrière la route de Chancy, sur la route de Loëx par la place des Deux-Églises, et le retour par le chemin de l’Auberge. Il est vrai, avec carrefours supplémentaires, mais si l’on arrivait à redessiner ces carrefours de manière intéressante, cela pourrait être la solution

Vous l’avez bien compris, nous soutiendrons cette dernière option, car il n’est pas envisageable de supprimer des places de parcs pour des commerçants qui en ont bien besoin.


Sven Ritter
Conseiller municipal de l’ECHO





Focus sur le plan de neutralité carbone et les rénovations des bâtiments communaux

2021-08-29

Lors des propositions individuelles et questions du CM de juin, j’ai énoncé le souhait personnel que le service exploitation, lors de la révision du programme de rénovations des bâtiments communaux, prenne ardemment en compte les résolutions du Conseil d’état de réduire de 60% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 et d’atteindre la neutralité carbone en 2050.
Cet objectif ne sera possible qu’en rénovant dans le but d’obtenir du haut potentiel énergétique pour un maximum de bâtiments, j’en suis persuadé. Je soutiendrai fortement tout projet allant dans ce sens, quitte à s’endetter lorsqu’il le faut, notre exemplarité écologique et environnementale est une priorité absolue.


David MOSCHELLA
Conseiller municipal et secrétaire de l’ECHO




Focus sur la résolution pour la biodiversité sur les terrains privés

2021-08-22

Malgré une opposition forte dont nous faisions partie, ce projet de résolution est passé avec la majorité Socialistes-Verts. Nous considérons ce projet comme une insertion inadmissible dans la vie privée des habitants. En effet, il prévoit que les autorités communales puissent avoir un regard sur les plantations des personnes dans leur jardin privé. Nous nous opposons fortement à toute forme d’ingérence de la commune dans les propriétés privées.


Nathalie KELLER
Présidente du Conseil municipal et présidente de l’ECHO