atout coeur echo la force onésienne

Articles

Les derniers articles ...



L'avenir d'Onex-Centre

2021-03-28

Focus sur la résolution de modification de zone à Onex-Centre

Le gros sujet de ce Conseil municipal a incontestablement été la résolution déclarant approuver le projet de création d’une zone 4A à Onex-centre. Cette zone se situe entre le Vieux village d’Onex et le parc des Evaux (vers les deux églises).

Cette résolution a malheureusement été acceptée par le conseil municipal, bien nous nous soyons vigoureusement opposés à celle-ci. En effet à l’origine ce projet de résolution prévoyait la création d’une zone 3, ce qui veut dire des immeubles très hauts (comme dans la cité nouvelle). En commission, nous nous sommes opposés et avons fait valoir que, s’agissant de grands immeubles, Onex a suffisamment donné ces 50 dernières années. Nous avons plébiscité les immeubles de même gabarit que ceux déjà existants ce qui correspondrait à une zone 4B.

Nous avons également fait valoir le fait que la rue des Bossons est déjà complètement saturée et qu’augmenter le gabarit des immeubles reviendrait à augmenter le nombre de véhicules ce qui ne peut être acceptable compte tenu du fait que l’on ne peut pas changer la configuration des routes autour de cette zone.

Suite à cette commission, tenue en octobre dernier, le Conseil administratif est revenu avec une résolution de création de zone en 4A ce qui implique des immeubles d’environ deux étages plus élevés que la zone 4B ainsi que la création d’espace de verdure.

Il est bien évident que la création de nouveaux immeubles entrainera des parkings en sous-sols et cela favorisera effectivement des espaces de verdure et des espaces de vie et mobilité douce pour les habitants, ce qui apparaît comme une bonne chose.

Mais nous sommes opposés à augmenter le gabarit des immeubles car cela reviendra à densifier ce périmètre. Les Onésiennes et Onésiens ont montré qu’ils n’étaient pas en faveur de cette politique de densification galopante, ils n’ont hélas pas été entendus par la majorité socialistes et verts du Conseil municipal.

Nous regrettons vivement cette décision. Elle est d’autant plus dommageable qu’elle ne correspond pas à la volonté exprimée des Onésiennes et des Onésiens et qu’elle entrainera immanquablement une augmentation de la circulation dans notre ville d’Onex déjà complètement saturée. Le Conseil administratif est arrivé avec des propositions d’aménagement d’espaces verts mais avec aucune proposition pour régler le problème de circulation qui s’aggravera encore avec sa volonté de densification. De même, nous n’avons reçu aucune prévision de mise à niveau quant aux installations publiques (les écoles, etc…) qu’une telle densification entrainera.

Malgré l’acceptation de ce projet de résolution nous continuerons à nous opposer et à nous battre pour la qualité de vie des Onésiennes et Onésiens en n’acceptant pas de projets qui visent à augmenter le gabarit des immeubles sur notre commune.


Nathalie KELLER
Conseillère municipale et présidente de l’ECHO





Newsletter mars 2021

2021-03-21

Retour sur le Conseil municipal du 9 mars 2021

⁃ Bennes enterrées à François-Chavaz 21 – Investissement de 29'000 CHF
Le projet a été accepté, les bennes enterrées sont une technologie géniale qui comporte de nombreux avantages et très peu d’inconvénients ; elles favorisent également le tri. Notre groupe soutiendra toujours ces installations.

⁃ Rénovations diverses à la salle communale – Investissement de 777'000 CHF
Ce projet a été renvoyé rapidement en commission, nous émettons des doutes quant aux frais de peinture d’environ 100'000 CHF et nous sommes déçus de voir que ces rénovations sont faites en plusieurs parties sur plusieurs années, ce qui nous empêche d’avoir une vision globale.

⁃ Motion streaming des séances du municipal et enregistrements vidéo à disposition
L’étude de ce sujet a été acceptée est confiée au conseil administratif. Nous espérons qu’une solution peu coûteuse en temps pour l’administration sera trouvée pour mettre à disposition du peuple les séances du conseil en direct et en rediffusion.
Nota bene : cette motion n’a aucune incidence sur le référendum, cette prestation est possible avec l’ancien, comme le nouveau règlement.

⁃ Motion acquisition de panneaux d’information LED
Nous étions résolument contre augmenter la pollution lumineuse et faire un affichage couteux en énergie. Cette motion a été renvoyée en commission pour trouver des solutions alternatives pour améliorer l’affichage communal.

⁃ Motion bistros pour les travailleurs
Il s’agissait d’une motion pour permettre l’accès aux restaurants (sur place) le midi, notamment pour les travailleurs. La commune n’ayant absolument aucun pouvoir pour les mesures du COVID-19, le conseil municipal a refusé l’entrée en matière pour éviter un travail inutile à notre administration déjà très chargée.

⁃ Résolution pour encadrer la venue de l’académie de football aux Evaux
Cette résolution émane d’une pétition et d’un travail commun en commission, travail terminé également en groupe au conseil municipal. Elle a été acceptée à l’unanimité.
Nous sommes heureux d’avoir pu émettre cette résolution au conseil d’état et à l’administration des Evaux, car nous sommes inquiets que l’académie occupant temporairement les Evaux ne dégrade les conditions de vie des riverains et détournent l’usage sportif et d’intérêt général de ce lieu.

⁃ Résolution pour la création d’une zone A4 à Onex-Centre – modification de zone
Cet objet sera analysé plus en détail dans l’article focus dédié.

⁃ Résolution pour l’entretien des toilettes TPG au terminus Onex-Cité
Ces toilettes malodorantes, notamment l’été, ne sont à priori pas entretenues correctement par leurs propriétaires : les TPG. C’est pourquoi nous leur avons fait cette résolution pour leur demander de corriger cela.


David MOSCHELLA
Conseiller municipal et secrétaire de l’ECHO





Référendum onésien pour la liberté de la presse

2021-02-27

Lors de la séance de décembre 2020, nous avons dû voter pour un nouveau règlement du Conseil municipal. Ce nouveau règlement est globalement bon, sauf en ce qui concerne l’alinéa 5 de l’article 62 qui dit :

« Lors des débats, il est interdit de filmer, de photographier, de téléphoner ou d’enregistrer. Le président peut accorder une autorisation spéciale pour autant qu'aucun membre du Conseil administratif ou du Conseil municipal ne s'y oppose. Ces règles ne s'appliquent pas en cas de retransmission intégrale et complète de la séance. »

Nous avons bien tenté d’abroger cet alinéa, sans succès. Ce règlement a finalement été adopté par 12 oui, 9 non, 3 abstentions.

Comme le disent les conseillers municipaux qui ont adopté ce nouveau règlement, il est vrai que l’on pourra continuer à filmer les séances du Conseil municipal. Oui, mais uniquement dans sa totalité, avec retransmission intégrale. Ou alors avec l’accord explicite du président du conseil, SANS OPPOSITION AUCUNE de la part des conseillers municipaux ou administratifs.
N’est-ce pas justement le travail des journalistes de pouvoir synthétiser et résumer des événements pour qu’une personne intéressée n’ait pas à se rendre sur place en personne ou fouiller dans 4 heures de séance pour trouver une information ?
L’illustration et le support des articles par des enregistrements visuels ou audio sont essentiels pour la portée des informations.

N’oublions pas que les séances sont publiques et qu’en tant qu’élus, dans nos fonctions, nous sommes des personnages publics et donc, il n’y a pas de raison d’invoquer le droit à l’image.
Nous considérons que ce vote est une atteinte à la liberté de la presse, toutefois, pour que toute enquête juridique puisse avoir lieu, la période référendaire doit être terminée et c’est pourquoi nous avons été dans l’obligation de combattre cette approbation avec le référendum dont vous avez certainement entendu parler.

Enfin, en raison de cette période de pandémie, le délai a été rallongé jusqu’au 26 mars. Les Onésiennes et Onésiens qui n'ont pas encore signé le référendum peuvent encore le faire. Nous remercions celles et ceux qui l'ont déjà signé et encourageons les autres à le faire, afin de lutter pour la liberté de la presse.

Sven RITTER
Conseiller municipal ECHO-Vert’libéraux