atout coeur echo la force onésienne

Blog

L'actualité

Les derniers articles ...


ECHO : Pour les intérêts des Onésiens – Suite !

2020-03-13

Article de l'ECHO pour le journal « L'Onésien » du mois d'avril 2020, qui a été CENSURÉ par le Conseil administratif de la ville d'Onex :

Onex connaît, à l’instar d’autres communes, le casse-tête que pose la garde d’enfants et son coût aux contribuables. En effet, un enfant en crèche coûte à l’heure actuel environ CHF 38'000 (prix médiant) par an et par enfant (participation des parents déduite). Construire une crèche prend du temps et présente un coût d’investissement très important.

Ceci évidemment n’arrange pas les plus de 250 familles qui sont en liste d’attente sur Onex. Il est bien évident que nous avons besoin de structures de garde supplémentaires. Nous avons une solution rapide et intéressante avec l’Accueil Familial de Jour (AFJ).
Cette structure légère, les enfants étant gardés à domicile, coûte environ CHF 16'000.— par an et par enfant. Ceci représente près de 2.5 fois moins que la crèche ce qui permettrait de garder plus d’enfants pour un même budget. Pour cela, nous devons bien sûr mettre l’accent sur l’engagement d’accueillants/es familiaux/les, ce qui est positif à plus d’un titre :

  • Créations d’emploi stables sur notre commune

  • Salaire pour des parents au foyer

  • Cotisation aux assurances sociales tout en restant au foyer

  • Accès à l’indépendance financière aux parents au foyer

  • Augmentation du pouvoir d’achat de la famille

  • Augmentation des revenus fiscaux de la commune

  • Tissage de liens sociaux

  • Cette solution, moderne et innovante, permet de répondre rapidement à la demande de garde d’enfants contrairement à une crèche toujours promise, jamais construite. De plus, en augmentant le pouvoir d’achat des familles accueillantes, nous augmentons les recettes fiscales de la commune. Afin de rendre la profession attirante, nous pourrions proposer d’offrir la formation d’accueillant/e, sous certaines conditions (un contrat de travail minimum par exemple).

    En faisant ainsi, Onex sera en position d’accueillir beaucoup plus d’enfants en garde sans grever le budget communal tout en offrant une voie à l’indépendance financière de femmes ayant fait le choix d’être parent au foyer. Et bien sûr un meilleur pouvoir d’achat à des familles.

    Nathalie Keller, présidente de l'ECHO
    Didier van Leemput, vice président de l'ECHO




    ECHO : pour les intérêts des Onésiens !

    2020-02-11

    Divers projets de densification fleurissent à Onex, et inquiètent beaucoup la population.

    Dans la Cité-Nouvelle le projet dit «Moraines du Rhône» prévoit la construction de 4 immeubles dont un d’au moins 15 étages et une école sur une ancienne décharge encore active. Les jardins familiaux seront détruits.

    D’autres projets de densification sont aussi prévus dans les quartiers de Cressy, de la campagne Borgeaud (zones réservées) et des Ormeaux, sans oublier les Plans Localisés de Quartier (PLQ) déjà en cours ou en force (Nant-de-Cuard et Pré-Longet). Nos édiles ont visiblement foison d’idées pour répondre à la demande du Président du Conseil d’Etat écologiste Antonio Hodgers de densifier des zones déjà surdensifiées comme Onex.

    Est-ce vraiment bon pour Onex ? L’ECHO en doute très fortement.

    En effet, Onex, qui est déjà un très bon élève en matière de densification, a besoin d’espace plus que de béton. Le bien-vivre de ses habitants en dépend.

    On nous promet que la flore détruite sera replantée, mais ce que verront pousser les habitants de la Cité-Nouvelle, ce sont surtout des immeubles ! Si jamais la flore devait être replantée ce serait ailleurs, ce qui ne profiterait guère aux habitants (cf quartier des Mouille-Pré-Longet de l’autre côté de la route de Chancy).

    En plus de 4 immeubles sous leurs fenêtres, ces habitants devront faire face à l’inévitable augmentation du trafic qui va avec, le tout dans une Cité déjà saturée. Au lieu d’apporter des solutions au trafic, ces projets aggravent le problème : le tout, sans solution probante. Et quid des places de parcs (extérieures ou sous-sol) qui font déjà cruellement défaut ?

    Sur le coteau sud et la Dode, le problème est plus sérieux encore. Premièrement la destruction de maisons pour construire des immeubles entrainera l’obligation de créer des routes pour permettre aux nouveaux habitants d’aller chez eux. Et quid encore une fois, des infrastructures d’utilité publique qui n’ont pas été prévues dans ce quartier pour autant d’habitants ? Nous n’osons même pas imaginer à quoi va ressembler la circulation dans ces nouveaux quartiers aux heures de pointe dans une Onex déjà complètement saturée. Pour ça non plus, nous avons reçu aucune projection ni même embryon de solution.

    Bien sûr nous comprenons la volonté du Canton de construire des logements mais eu égard au développement récent de notre Ville d’Onex et sa cité-dortoir, nous devons refuser en l’état cette augmentation massive (on parle de plusieurs milliers d’habitants au total) qui nous est promise pour ces prochaines années.


    Nathalie Keller, Présidente
    Didier van Leemput, Vice-Président



    1.jpg

    Communiqué de Presse du 9 janvier 2020

    2020-01-10

    L'ECHO (Entente Communale des Habitants d'Onex) ensemble avec les Vert'libéraux ont le plaisir d'annoncer leur liste commune (liste no 7) à Onex, avec deux candidats au Conseil Administratif et 10 candidats au Conseil municipal.

    En effet, sur Onex, l'ECHO et les Vert'Libéraux défendent les mêmes dossiers liés à la défense des propriétaires concernés par la zone réservée ainsi que des locataires du secteur Moraines du Rhône, très légitimement inquiets pour leur qualité de vie en cas de construction de quatre immeubles, dont l’un de 15 étages en tous cas.

    De plus, nous avons fait le choix de présenter deux candidats au Conseil administratif capables d'assumer ce mandat, des conseillers municipaux en fonction, une femme - Nathalie Keller - et un homme - Didier van Leemput - afin de représenter parfaitement l'ensemble de la population onésienne et d'assurer une parité hommes-femmes qui devrait être de mise systématiquement dans une démocratie ouverte et moderne.

    La création de l'ECHO s'est faite naturellement suite à différents dossiers gérés de manière très contestée par l'actuel Conseil administratif (le référendum de la pataugeoire, les pétitions ignorées concernant Morillon-Parc et Canal Onex, et les projets pharaoniques de développement de notre ville en sont des exemples). Il nous est apparu que d'être enfermés dans des dogmes de vieux partis ne correspondant plus aux réalités communales, ne nous permettaient pas de travailler librement et efficacement, d'où la naissance de l'Entente Communale des Habitants d'Onex, sans couleur politique : Onex d'abord, Onex avant tout.

    Les Vert'libéraux sont un parti jeune qui défend un développement durable alliant l’économie et l’écologie. Les défis d’aujourd’hui comme ceux de demain nécessitent des réponses qui sortent des sentiers usés par les vieux dogmatismes idéologiques.
    A Onex, hormis la protection des rives du Rhône, en collaboration avec les associations existantes et les habitants, ils défendront le vallon et les rives de l’Aire menacés par le projet des Ormeaux et valoriseront le patrimoine bâti et paysager de notre commune.

    Avec l'ECHO et les Vert'libéraux, c'est faire de la politique autrement.


    Pour l'ECHO
    Nathalie Keller, Présidente
    Didier van Leemput, Vice-Président
    contact@echonex.ch
    www.echonex.ch


    Pour les Vert’libéraux
    Alexandre Peyraud, Président
    Jérôme Fontana, Vice-Président
    ge@vertliberaux.ch
    www.ge.vertliberaux.ch